Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Commerce Mag
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Idée d'ailleurs : un magasin australien taxe les clients qui n'achètent pas

Publié par Mallory Lalanne le | Mis à jour le
Idée d'ailleurs : un magasin australien taxe les clients qui n'achètent pas

Une épicerie australienne fait payer quatre euros aux clients qui repartent les mains vides. Une démarche qui n'a pas vocation à faire fuir le consommateur mais à lutter contre le showrooming. Une pratique qui consiste à tester un produit en boutique avant de l'acheter chez un concurrent.

Je m'abonne
  • Imprimer

4 euros, c’est le prix que doivent débourser les clients d’une épicerie australienne qui sortent de la boutique sans avoir acheter un produit. Une façon pour la boutique Celiac Supplies, basée à Brisbane et spécialisée dans la vente de produits sans gluten, de lutter contre le "showrooming". Une technique qui consiste à tester un article en magasin avant de l'acheter sur internet ou dans une enseigne concurrente à un tarif plus avantageux. Georgina, la gérante, considère ainsi "que les clients doivent payer pour obtenir une information". Des propos corroborés par une affiche apposée sur la vitrine de l'enseigne. " Beaucoup de personnes utilisent la boutique comme une référence. Mais ces clients ignorent que nos prix sont sensiblement identiques à ceux pratiqués dans les autres magasins. Nous disposons de surcroît des produits qui ne sont pas disponibles ailleurs ".

Émergence, l'émission 100% start-up de  Be@BossTV

Cette épicerie se défend par ailleurs de suivre une ligne de conduite déjà appliquée par " d’autres boutiques de matériels électroniques, de chaussures et de prêt-à-porter qui combattent le même problème ". Reste à savoir si cette initiative, mise en place en février dernier, va inciter le consommateur à franchir le pas de la porte ou au contraire à fuir, sans même avoir pris connaissance de l’univers de l’enseigne et des conseils que peuvent apporter les vendeurs.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande