Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Commerce Mag
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Six façons de travailler en réseau

Publié par Dalila Bouaziz le
Six façons de travailler en réseau

Je m'abonne
  • Imprimer
  • 3. La commission-affiliation, sans le stock

La commission-affiliation est conclue sous contrat de franchise ou de partenariat mais, ici, la tête de réseau ne transfère pas de savoir-faire en matière d'approvisionnement. L'enseigne demeure propriétaire du stock. Le commerçant affilié n'a donc pas à le financer, ni à le gérer. Parfois, le réseau met aussi à la disposition du commerçant des merchandiseurs et des étalagistes. L'inconvénient majeur de ce type de contrat est qu'il prive le commerçant du choix de ses assortiments, de la personnalisation du stock, etc. En contrepartie, il peut se recentrer sur son coeur de métier : la vente. Le commerçant se rémunère avec une commission ponctionnée sur le chiffre d'affaires (entre 40 et 45 %, environ). Ce type de contrat est très présent dans le prêt-à-porter et se développe aussi dans l'équipement de la maison.

  • 4. Le partenariat, un échange de bons procédés

Le partenariat est présent dans l'alimentaire, l'équipement de la personne et de la maison. Il n'existe pas de transmission de savoir-faire, mais un échange de bons procédés. Le management du réseau est donc différent de celui de la franchise : la relation est "horizontale" et non "verticale". La tête de réseau accorde à son partenaire la liberté d'organiser ses approvisionnements et d'élargir le concept. Dans le partenariat, on distingue deux types de contrat : le contrat de partenariat d'intérêt commercial et le contrat de partenariat d'intérêt économique.

Je m'abonne

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Chaque semaine, l'essentiel de l'actu