Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Commerce Mag
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Quelles sont les tendances que vous observez dans le marché de la boulangerie ?

Le snacking a eu une croissance très importante dans la profession (boulangers ou snackeurs). Nous avons aujourd'hui une convergence des offres, quels que soit les acteurs, avec une tendance croissante du côté "?healthy?".

L'exigence de transparence, d'aliments sains, bio, et traçables a vraiment le vent en poupe. C'est structurel ! Nous observons aussi une forme de "?retour aux sources?", pour retrouver le croissant d'antan ou le bon sandwich avec du pain croustillant.

C'est pourquoi nous utilisons une farine 100?% française en CRC (culture raisonnée contrôlée) et du beurre AOP pour le croissant. Le bio représente 10?% de la vente de pain. Mais cette niche se développe, comme la salade ultra fraîche. Le marché de l'alimentation demain sera pluriel. Nous nous devons d'avoir des assortiments qui correspondent à ces différents marchés.


De quelle manière utilisez-vous le digital et les réseaux sociaux ?

Nous assistons à l'émergence à très grande vitesse du e-commerce, y compris dans l'alimentaire avec Uber Eats ou Deliveroo. Il faut vivre avec son temps, les gens ont envie de commander depuis chez eux. 60 points de vente La Mie Câline y participent.

Nous nous développons à la vitesse à laquelle Uber Eats se développe avec un package qui est proposé dès qu'ils s'installent quelque part. Je suis surpris de la vitesse à laquelle cela se développe et à laquelle les consommateurs adaptent le moyen de se nourrir. Il n'y aura pas de la place pour tout le monde.

Pourquoi avez-vous fait le choix de la franchise ?

Nous avons fait ce choix assez tôt car nous pensions que notre capital immatériel tenait dans la capacité à entraîner des gens avec nous dans l'entreprenariat. C'est un peu magique ! Comment amener un futur franchisé à partager nos valeurs et à devenir un chef d'entreprise. Voir naître des entrepreneurs et les accompagner, c'est notre moteur depuis le départ.

Quels sont vos critères de sélection des franchisés ?

Tout d'abord, avoir la fibre commerciale, car nos points de vente reçoivent de 500 à 1000 clients par jour. Il faut une forme d'appétence à l'alimentaire, car ce domaine applique des règles particulières en termes d'hygiène.

Enfin le coeur de métier, c'est d'aimer les gens, car on va diriger des équipes de cinq à 15 personnes. Il faut également disposer d'une volonté et de capacité managériale. En outre, c'est un métier qui est physique avec des magasins ouverts sept jours sur sept, de 5?h du matin à 21h.

Focus

Le parcours de sélection du franchisé

1. Première rencontre : des rencontres sont régulièrement organisées en région avec des candidats qui ont envoyé un message sur le site Internet de La Mie Câline. Ces rencontres permettent de présenter le quotidien d'un chef d'entreprise et les qualités indispensables pour devenir franchisé.

2. Rendez-vous au siège : le candidat passe une journée complète au siège de Saint-Jean-de-Monts, où il rencontre cinq ou six personnes. Ce parcours permet de valider l'accès à la formation.

3. Formation : la Mie Câline organise trois sessions de formation par an, d'une durée de neuf semaines (deux semaines théoriques/cinq semaines pratiques dans deux points de vente/deux semaines théoriques) qui peuvent être prolongées par quatre semaines de perfectionnement.

4. Montage du projet : pendant la formation, les candidats sont en relation avec les développeurs pour mettre en place la phase de lancement du projet. Ils sont accompagnés pour le montage de leur société ou du dossier bancaire. Il faut de six mois à un an pour faire aboutir un projet de franchise.

5. Les critères de réussite : des candidats motivés et résistants, souvent en couple, pour un emplacement premium avec un important passage piéton ou flux de véhicules, car la viennoiserie représente 30 % du chiffre d'affaires.


Je m'abonne

Delphine Goater

NEWSLETTER | Chaque semaine, l'essentiel de l'actu